Cosmetique

LA DEMARCHE COSMECLEAN ®

La démarche "COSMECLEAN ®" se décline sous deux principales directions.


  1. LA SECURISATION MICROBIOLOGIQUE

  2. L’application de Hautes Pressions Hydrostatiques (HHP) conduit à l’inactivation d’une très large gamme d’agents pathogènes (levures, moisissures, bactéries, virus). Les mécanismes d’action varient selon la nature du pathogène. Cette voie de sécurisation microbiologique sous Hautes Pressions a été principalement développée dans le secteur de l’Agro-alimentaire et est encours de développement dans celui de la Santé.
    Compte tenu de la faible énergie développée par application de la pression, cette inactivation microbiologique n’altère pas ou peu les propriétés intrinsèques du milieu traité.

    Les Procédés de sécurisation microbiologiques HHP de produits cosmétiques visent la suppression de l'addition de conservateurs (conservation de la naturalité des produits cosmétiques). Cette sécurisation pourrait intervenir dans l'étape finale en adaptant, en parallèle, le conditionnement "client". Il est important de souligner, qu’en parallèle de la mise au point de Procédés de sécurisation microbiologique, la mise au point de conditionnements appropriés au Procédé et au client est nécessaire.

    Deux voies semblent adaptées :

    • le conditionnement en unidoses
    • le conditionnement dans des systèmes de type « airless » garant de la non re-contamination lors de l’utilisation du produit.

    Nous vous ferons alors bénéficier de nos relations privilégiées avec des fabriquants d’unidoses et « d’airless » adaptés aux traitements HHP de sécurisation.



  3. L’EXTRACTION D’ACTIFS

  4. Les techniques d’extraction de principes actifs ou de colorants visent un certain nombre d’objectifs :

    • La réduction des coûts : ce qui implique la mise en œuvre de Procédés peu énergétiques,

    • Une plus grande sauvegarde des propriétés des constituants extraits : ce qui induit l’utilisation de températures peu élevées et une certaine sélectivité de l’extraction.

    • La limitation, voire la suppression, de la pollution environnementale : ce qui conduit à la réduction, voire la suppression de certains solvants reconnus comme polluants.

    1. Apport de la pression à l'extraction de principes actifs.
    2. L'application de la pression sur un milieu assimilable à une phase liquide (en termes de compressibilité) est principalement caractérisée par 3 facteurs :

      • La faible énergie développée, donc uniquement une altération des liaisons faibles,
      • L’effet de « condensation » ou effet de compression : ΔV < 0, altération notamment des interactions hydrophobes et électrostatiques
      • Les effets cinétiques importants, résultant des modifications de la matrice et des propriétés physico-chimiques des solvants induisant des temps d'extraction courts

      Les différences entre l'extraction assistée par Hautes Pressions Hydrostatiques (HHP) et les autres techniques d'extraction sont donc principalement dues aux effets induits par les hautes pressions :

      • interactions matière/ solvant : effets d'électrostriction (conduisant à la déprotonation, à la rupture des liaisons ioniques…), réduction des interactions hydrophobes…
      • > perméabilisation des parois végétales

      • modifications in situ des propriétés physico-chimiques de l'eau et des solvants : constante diélectrique, pH….
      • > accroissement de la solubilité


    3. Intérêt économique de la technique d'extraction assistée par Hautes Pressions Hydrostatiques.
      • La gamme de pressions utilisées : de 200 MPa (2000 bar) à 600 MPa (6000 bar)
      • > Cette gamme est tout à fait en accord avec la maturité de la technologie. Elle conduit à l’inactivation d’une large gamme d’agents pathogènes et peut permettre simultanément extraction et sécurisation microbiologique.

      • La faible énergie consommée :
      • > Elle est par certains auteurs évaluée à 1% de celle consommée par chauffage à reflux.

      • Des temps d'extraction très courts :
      • > Ces durées courtes impliquent des équipements de faible volume (quelques litres à quelques dizaines de litres) donc facilement gérables industriellement…

      • Un amortissement rapide de l’investissement.
      • L’impact environnemental :
      • > L’extraction par Hautes Pressions a été reconnue par la FDA depuis 2009 comme une méthode d’extraction en agrément avec les contraintes environnementales (environmentally friendly extraction method).

      • L’utilisation de températures modérées, voire faibles, permet d’ouvrir le champ d’application vers des actifs relativement instables thermiquement.


    POTENTIALITES DE PERFECTIONNEMENT DES PROCEDES ASSISTES PAR HAUTES PRESSIONS

    HPBioTECHa redéfini les Procédés « HHP» en associant plusieurs paramètres physiques à celui de la pression. Nous évaluons l'impact de chacun de ces paramètres sur nos Procédés. Chaque problématique de la Cosmétique dispose donc de marges d’optimisation sur le Procédés HHP à appliquer.
    L’objectif global de HPBioTECH est d’adapter le Procédé HHP et les « outils » facilitant la mise en œuvre industrielle aux besoins du partenaire-client.